Bonjour,

J'ai très envie de vous faire partager mon grand bonheur de samedi.
J'avais découvert sur les blogs son existence et comme je suis curieuse, j'ai fait mon petit caprice à mon mari pour y aller.
En fait, j'ai profité de "monter à la capitale" pour un spectacle de catch à Bercy (cadeau d'anniversaire de mon Antoine qui est passionné) pour me rendre dans une petite rue, à côté du Forum des Halles, où est située :

La Droguerie

Moi, je l'appellerai la caverne d'Ali Baba des adeptes du tricot ou des arts créatifs.
De l'extérieur, ça ne ressemble pas à grand chose. Une toute petite vitrine très banale surplombée de l'enseigne typique multicolore.
J'ai poussé la porte d'entrée. Wouah ! Des écheveaux de laines multicolores et de qualités insoupçonnées. Des modèles exposés magnifiques. Je ne pouvais pas m'imaginer un tel lieu. Je n'ai pas pu m'empêcher de toucher.
Je me suis enfoncée dans la pénombre du magasin et j'ai découvert des boutons de toute sorte. J'ai craqué devant ceux en nacre.
Je suis passée dans l'autre aile et je me suis extasiée devant des bocaux de perles de toutes les couleurs et de toutes les formes exposés comme des bocaux de bonbons chez un confiseur. Juste envie de plonger la main dedans...
Et tous ces rubans, ces biais... Je ne savais plus où regarder !
Maintenant, que je suis rentrée à Nogent, je n'attends qu'une chose : pouvoir y retourner très vite pour acheter, acheter, acheter
...
Ah ! Si j'avais pu prendre des photos... C'est interdit.